Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 05:49

Hello les amis.

 

Ca y est on y est enfin ! Il faut être sacrément motivé pour venir jusqu’ici.  Pour commencer direction Paris… 1h30 de vol au départ de Figari, Facile !

Le lendemain matin à 9h on est a Roissy Charles de Gaulle et on attend dans l’aéroport. Le décollage est prévu à 13h. Oui oui, 4h en avance ! On est comme ça nous on n’aime pas arriver à la dernière minute. Les heures passent assez vite. On regarde les gens, on feuillette un magasine, on fait enregistrer nos bagages et on va manger un bon croque monsieur avant de filer en zone d’embarquement.

ec39e7a7-8be3-4395-ade7-f444f1010813-FresqueJardimgrande

Fresque de Filipe Jardim à Paris-Charles de Gaulle -


On fait la queue pour entrer dans l’avion… Il y a tellement de monde qu’on a l’impression qu’on ne pourra pas tous rentrer. On est à 2 sur 3 places. On a voyagé avec Cathay Pacifique. Les plateaux-repas était bon et on avait de quoi s’occuper (des films en veux-tu en voila, des séries tv complètes, des petits reportages sur Paris, Hong-Kong, Sydney etc.) Le problème c’était pour dormir. Les places ne faisaient pas couchette et même si on ne s’assoupie que 20 minutes on se réveille facilement avec un bras engourdi, un coccyx en vrac ou un torticolis. On n’a quasiment pas dormi durant le premier vol. En même temps pour nous ce n’était pas l’heure de dormir !

Arrivé à Hong-Kong, on se dit que tous les aéroports se ressemblent. On suit les panneaux jusqu'à notre porte, on en profite pour s’acheter une bouteille d’eau et des kinder chocolat J. Une fois devant la porte d’embarquement… Personne, pas de personnel ni de voyageurs faisant la queue. On n’avait qu’une heure de halte. OH MY GOD on a loupé l’embarquement. Quelle idée d’aller acheter des Kinder aussi !!!!  Seb se met à courir pour trouver quelqu’un qui puisse nous aider et moi je reste devant la porte au cas où… J’aperçois un homme avec un beau gilet jaune phosphorescent et j’en profite pour lui demander  toute paniquée « Excuse me where is the flight for Sydney » et me montrant le panneau indiquant 9H30 il me fait comprendre d’attendre ici. Quand Seb revient il n’en sait pas plus, les employés de l’aéroport n’ont pas pensé à lui dire qu’il n’était que 8H50 et non 9h50 comme on pensait. OUF on n’a pas loupé l’avion, on est juste en avance. (Encore)

La panique retombée on fait les 100 pas pour se dégourdir un peu les jambes.  On embarque et on nous fait jeter notre bouteille d’eau toute neuve.

Voila on est dans le 2e vol, on est 3 sur 4 places mais cette fois si au centre. On a attendu 1h dans l’avion pour rien. Il y avait apparemment un problème électronique suivi d’un problème de passager (une française se plaignait d’être mouillée, puis de l’attente… On n’a pas bien compris pourquoi elle était mouillée…) Bref. Là on commençait à fatiguer, on aurait jamais du dormir ! On a dormi quelques heures, on a de nouveaux eu mal partout. C’était LOOOONNNG !!!

 

100 0040

100 0043


Une journée de voyage et nous sommes en Australie, on chope un taxi qui nous dépose devant notre auberge de jeunesse. On est 6 dans la chambre, nous deux, deux autre Frenchy du Sud de la France, un Anglais et une Allemande ? (en Fait on ne sait pas trop parce qu’elle ne parle pas, elle lit ses livres et semble très timide. Entre nous on l’appelle Janine).

Maintenant il va falloir dormir jusqu’au lendemain matin. A priori ça parait facile mais en vrai il n’en n’est rien ! Bonne nuit !

Partager cet article

Repost 0

commentaires